Huiles toxiques

emballages-plastique-11-huile

Un article du Canard enchainé * nous en apprend de belles sur les huiles végétales.

On se doutait bien que les processus de transformation industrielle des huiles n’amélioraient pas leurs qualités nutritionnelles, mais cela va au-delà de ce que l’on imagine !

En effet, après le broyage des graines des oléagineux, il est ajouté de l’hexane, un dérivé du pétrole qui rend le mélange moins trouble, puis après un passage en centrifugeuse, l’huile brute est traité à la soude caustique pour la débarrasser des acides gras indésirables. Elle est décolorée avec du charbon actif, puis décarbonisée par chauffage sous vide entre 180° et 240°C à la vapeur d’eau.

D’après l’Efsa, l’Autorité européenne de sécurité des aliments, ces manipulations fabriquent des contaminants toxiques.

D’abord les esters glycidyliques d’acides gras, considérés comme cancérigènes et génotoxiques.

Ensuite, le 3-MCPD, est toxique chez l’animal et provoque des lésions.

Quand au  troisième, le 2-MCPD, les toxicologues ne savent pas trop quoi en penser ! Plutôt inquiétant.

Et l’on retrouve ces joyeusetés dans tous les produits fabriqués avec de l’huile végétale raffinée, comme les cookies, les pâtes à tartiner, la pâtisserie industrielle, les margarines et même les petits pots pour bébé ! Bon appétit !

Raison de plus pour n’utiliser que des huiles vierges à première pression à froid, et bio de préférence.

*Ça baigne dans l’huile.  Le Canard enchainé. mercredi 31 aout 2016

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook