Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /home/blogphytoth/www/wp-includes/plugin.php on line 601

Pin sylvestre

jim_champion

Pinus sylvestris

Cet arbre, de 25 à 40 m de haut, a colonisé toute l’Europe, et pousse sous tous les climats, mais préfère les sols légers et sableux, le bord de mer, la plaine et la montagne.

Le tronc, rectiligne, est couvert d’écorces qui se détachent par plaques. Les aiguilles, persistantes, sont groupées par deux.

Les fleurs, groupées en chatons, émettent un pollen jaune vif au printemps.  Les fruits, les pommes de pins, sont des cônes ovoïdes écailleux qui murissent au bout de 3 ans, avec des graines (les pignons)

La partie utilisée en médecine est le bourgeon, et les épines sont distillées pour l’extraire l’huile essentielle.

Médecine populaire

En Asie, c’est un symbole d’immortalité en raison de la persistance de son feuillage.

Hippocrate l’utilisait dans les maladies pulmonaires, les maux de gorge, la congestion.

Les bourgeons de pin ont été utilisés dans les infections pulmonaires, les rhumatismes, la goutte. L’essence de térébenthine était employée comme expectorant, et sur les entorses, les articulations douloureuses. On l’utilise également en inhalation (bol d’air Jacquier).

Principes actifs

            Les bourgeons contiennent :

  • Des flavonoïdes : lutéoline et dérivés de l’apigénol
  • Monoterpènes : α et β pinènes et limonène car les bourgeons contiennent entre 0.2 et 1% d’huile essentielle
  • Oléorésine : térébenthine
  • Esters terpéniques

          L’huile essentielle :

  • Monoterpènes : α (40%) et β (13%) pinènes et limonène (20 à 30%)
  • Esters terpéniques : acétate de bornyle (1 à 10 %)
  • Sesquiterpènes
  • monoterpénols

Propriétés

  • antiseptique des voies respiratoires grâce aux pinènes
  • anti-infectieuse puissante, antifongique
  • expectorant et mucolytique, fluidifiant des sécretions des voies aeriennes, apaise la toux
  • le pin est diurétique, draineur hépato-biliaire
  • l’huile essentielle est hormone-like, cortisone-like, par son action sur l’axe hypophyso-cortico-surrénalien., ainsi que sur l’axe hypohyso-gonadique (stimulante sexuelle). Elle est tonique stimulante, neurotonique.
  • Elle est également anti-diabétique

Indications thérapeutiques

Le pin est indiqué :

– Dans toutes les maladies infectieuses respiratoires : bronchites, rhino-pharyngites, peunopathies, toux, trachéites, otites, sinusites, chaque fois qu’un effet mucolytique désinfectant est nécessaire.

– Dans toutes les affections inflammatoires : arthrite, polyarthrite, arthrose, lombalgies.

– Dans les asthénies (ainsi que les affections inflammatoires), on peut stimuler directement la corticosurrénale par massage des fosses lombaires avec quelques gouttes d’huile essentielle de pin le matin.

Comment le prendre ?

En infusion, en teinture-mère, en macérait glycériné, en EPS (extrait de plante standardisé), en huile essentielle, en inhalation.

Précautions d’emploi

Aucune

 

ff

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook