La Reine des près

                        

Spirea ulmaria

Egalement appelée Ulmaire, cette grande plante herbacée peut atteindre 2 m de haut. Elle pousse dans les lieux humides, les fossés, les berges de rivière. La tige, rougeâtre, porte des grandes feuilles divisées en folioles dentées. Les fleurs blanches très nombreuses, odorantes, se voient de mai à septembre.

Les sommités fleuries sont utilisées en médecine.

Usage traditionnel

Selon la théorie des signatures, la reine des près était utilisée dans les douleurs rhumatologiques et les fièvres liées à l’humidité. On l’employait comme vulnéraire (qui guérit les plaies et les blessures), anti diarrhéique.

 Au XIXème siècle, un chimiste allemand à découvert la salicyline, comparable à celle isolée auparavant dans l’écorce de saule, l’acide salycilique.  Bayer commercialisa alors un médicament  sous le nom d’aspirine (de spirea).  

Principes actifs

La plante contient

  • Des flavonoïdes, rutoside, quercétine, spiréoside, responsables de l’activité diurétique.
  • Des acides phénols, comme les salicosides dérivés de l’acide salicylique, responsables de l’activité anti-inflammatoire.
  • Des tanins, des mucilages, de l’acide silicique et de la silice.

Propriétés

  • Activité anti-inflammatoire  Les salicosides sont des prodrogues qui sont métabolisées dans l’intestin en saligénine, qui après absorption est transformée par le foie en acide salicylique et non en acide acétylsalicylique, qui n’a donc pas la toxicité gastrique de l’aspirine.  Mais elle à les mêmes propriétés anti-inflammatoire, antalgique et anti-agrégante plaquettaire.
  • Elle est anticoagulante et fibrinolytique, anti-oxydante, diurétique.
  • Elle est astringente, diminue la perméabilité capillaire.
  • Elle est également antibactérienne, contre les bactéries Gram +

et Gram -, le staphylocoque doré et le colibacille.

Indications thérapeutiques

  • Pathologies douloureuses articulaires, arthrose, poussées inflammatoires, goutte, tendinites
  • Myalgies, crampes, courbatures.
  • Algodystrophie dans sa phase initiale.

Comment la prendre ?

En tisane (1 cuillère à café dans une tasse d’eau chaude, laisser infuser 10 minutes, et prendre 3 à 4 tasses par jour), en teinture mère (30 gouttes 3 à 4 fois par jour), en EPS (1 à 2 cuillères à café par jour), en gélules de poudre ou d’extrait sec (2 à 4 par jour).

Contre-indications

Aucune

Précautions d’emploi

Déconseillée chez les personnes présentant une allergie aux dérivés salicylés.

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook


Warning: Use of undefined constant cat - assumed 'cat' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 18

Warning: Use of undefined constant p - assumed 'p' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 20