Le Mélilot

L’été est là, avec la chaleur et les problèmes de jambes lourdes

Plante moins connue dans les problèmes circulatoires que la Vigne rouge ou l’Hamamélis, le mélilot est pourtant d’un grand intérêt car elle présente de nombreuses autres propriétés pour le phytothérapeute

Le Mélilot, Melitotus officinalis, est une plante herbacée fourragère , biannuelle, proche du trèfle,  à petites fleurs jaunes très odorantes, qui, une fois séchées, dégagent une odeur de miel (du grec mêli, miel )

Le Mélilot fait partie des plantes à coumarine, principe actif qui confère des propriétés anticoagulantes  ( 82 dérivés coumariniques identifiés )

La plante contient également des Flavonoïdes , qui ont une action sur la paroi vasculaire, des acides phénoliques et des saponosides

De ces constituants dérivent  ses nombreuses propriétés :

Anti-inflammatoire, anti-œdémateuse, action tonique sur la paroi veineuse, augmentation des débits veineux et lymphatiques, diminution de la viscosité sanguine

? Antispasmodique sédatif, hypnotique léger ,régularisateur du système nerveux sympathique

? Immunostimulant, régulateur du système réticulo-endothélial

Le Mélilot est donc une plante d’un grand intérêt dans toutes les pathologies veineuses et lymphatiques à composante inflammatoire et thrombosique

D’ ou son utilisation en phytothérapie dans les hémorroïdes, varices, insuffisance lymphatique ( une des meilleures plantes dans cette indication ), phlébites et prévention des risques thrombo-emboliques, congestion pelvienne


Le Mélilot trouve également son indication dans les troubles du sommeil, intéressant chez les enfants, la femme en péri-ménopause avec des bouffées de chaleurs

Intérêt également dans les spasmes digestifs et pelviens

En externe, il s’utilise également dans les conjonctivites, en application locale ou bain d’yeux avec l’infusion

Le Mélilot n’a aucune effet secondaire, ni aucun

Il s’utilise en infusion, 2 cuillères à café par tasse, 2 à 3 tasses par jour

Mais aussi sous forme de gélules de poudre, de teinture mère, d’EPS

et bien sur s’associe avec de nombreuse autres plantes à activité circulatoire

( Marron d’inde, Hamamélis, Petit Houx, etc.. )

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook