Artichaut

Cynara scolymus

Asteraceae

Plante herbacée vivace, pouvant atteindre 1.50 m de haut, l’artichaut est cultivé dans toute l’Europe comme légume

De la tige, raide et anguleuse, partent de grandes feuilles très découpées, vert cendré dessus et duveteuses dessous . on consomme la base charnue des bractées ( appelées à tort ‘ feuilles’ ) du bourgeon de la fleur

les feuilles sont utilisées en phytothérapie

principes actifs

Seules les feuilles de la première année , avant l’apparition de l’inflorescence, sont utilisées en thérapeutique

Elles contiennent de nombreux acides phénols ( cynarine, acide caféique ) , des acides alcools ( acide lactique, malique ), et des lactones sesquiterpéniques (cynaropicrine ),  responsables de l’amertume de la plante

On retrouve aussi des flavonoïdes, des stérols, des vitamines ( A, B1 ) , et des sels minéraux ( sodium, potassium, magnésium )

Utilisation médicinale


L’ artichaut est traditionnellement utilisé pour favoriser la digestion et stimuler la sécrétion biliaire

? Propriétés cholérétique et cholagogue

L’artichaut est un cholérétique puissant, il stimule la formation et l’excrétion de la bile

Il est indiqué dans les hépatites les stéatoses hépatiques, , les dyspepsies (ballonnements, nausées, digestion lente ), la constipation, la prévention des lithiases vésiculaires

Attention : en cas de calculs vésiculaires déjà constitués, risque de migration du calcul, pouvant entrainer des coliques hépatiques, des complications hépatiques et pancréatiques  +++

? Propriétés hépato protectrices et anti-oxydantes

L’artichaut protège la cellule hépatique dans les hépatites toxiques (alcool ) ou médicamenteuses , et possède également une action stimulante de la régénération hépatique . Il est comparable au Chardon marie

Propriétés hypocholestérolémiantes

Abaisse les taux des triglycérides, du LDL-cholestérol, et augmente le HDL-cholestérol

Propriétés diurétiques

Plante intéressante pour son action de drainage

L’artichaut est une plante qui trouve tout son intérêt dans les maladies métaboliques et cardiovasculaires , et toutes les affections nécessitant un drainage hépatorénal

Administration

En infusion de feuilles ( amertume très prononcée ), en teinture mère, extrait fluide, EPS, gélule d’extrait sec

Précautions d’emploi

Son action est parfois violente

Chez la femme qui allaite, peut freiner la lactation

Grande prudence en cas de lithiase vésiculaire


Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook


Warning: Use of undefined constant cat - assumed 'cat' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 18

Warning: Use of undefined constant p - assumed 'p' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 20