Le Gingembre, un apport dans les chimiothérapies

L’utilisation du Gingembre permet de réduire les nausées induites par les chimiothérapies dans plus de 40 % des cas, d’après une étude américaine   ( Quotidien du Médecin 15/05/2009 ).

Les patients qui ont pris du gingembre trois jours avant et trois jours après la chimiothérapie ont une une réduction très  significative des nausées et des vomissements.

Cela confirme une fois de plus l’intérêt des thérapeutiques naturelles dans les pathologies lourdes.

imagesLe gingembre, Zingiber officinalis, rhizome d’une plante originaire d’ Asie, est une épice très utilisée en cuisine et en pâtisserie , mais est aussi une plante médicinale connue depuis l’ antiquité.

Elle contient une huile essentielle contenant des phénols, les gingérols, responsables de la saveur piquante

Cette huile essentielle, associée à l’huile essentielle de citron et d’estragon, est radicale dans le mal des transports

Elle fait disparaitre les dyspepsies, les flatulences, les digestions difficiles.

Remarquable pour stimuler la thyroïde, elle est également anti-rhumatismale, en externe.

Le gingérol serait un puissant anti-cancéreux, tant par ses propriétés anti-inflammatoire que par son action inhibitrice sur les cellules cancéreuses.

Utilisable sous forme de poudre de plante

Pourquoi se priver du Gingembre !

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook


Warning: Use of undefined constant cat - assumed 'cat' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 18

Warning: Use of undefined constant p - assumed 'p' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 20