Bourrache

Borrago officinalis

Boraginacées

Plante herbacée de 50 à 60 cm de haut, la bourrache pousse sur les terres incultes et le bord des chemin, mais maintenant elle est essentiellement cultivée

pour l’huile que l’on tire de ses graines . Elle porte de belles fleurs bleues et la plante est recouverte d’un duvet blanchâtre

les sommités fleuries et les graines sont utilisées en phytothérapie

Les anciens ne connaissaient pas l’huile de bourrache, par contre les sommités fleuries sont traditionnellement utilisées pour leurs propriétés sudorifiques, adoucissantes et diurétiques, dans les bronchites et les rhumes, les affections rénales et vésicales

Principes actifs

? Constituants des parties aériennes

des mucilages ( 11%)  responsables des propriétés émollientes (  qui a pour effet d’amollir, d’adoucir les parties enflammées ) et laxatives

– du nitrate de potassium ( salpêtre ) , diurétique

– des flavonoïdes

– des alcaloides pyrrholizidiniques ( 2 à 8 mg/kg ), lycoposamine, amabiline, supinine, intermedine dans les tiges et les feuilles, et thésinine dans les fleurs

? Constituants des graines

L’on extrait en première pression à froid l’huile de bourrache riche en acides gras essentiels oméga 6 :

–         30 à 40 % d’acide linoléique

–         18 à 25 % d’acide gamma-linolénique , le GLA, précurseur de l’acide dihomo-gamma-linolénique, le DGLA

Egalement 18 % d’acide oléique et 10 % d’acide palmitique

Le GLA et le DGLA sont les précurseurs des prostaglandines de la série PgE.1, molécules anti-inflammatoires, vasodilatatrices, broncho-dilatatrices, et inhibent l’agrégation plaquettaire

L’huile d’onagre possède également ces constituants mais en quantité moindre

Utilisation thérapeutique


? pour l’huile de bourache

? en dermatologie, l’huile de bourrache est très utile dans les sécheresses cutanées, la prévention des rides, la dermite atopique, l’acné , grâce à sa richesse en oméga 6 et aux propriétés des prostaglandines

Elle peut être utilisée en interne et en externe, directement sur la peau

? en gynécologie, la bourrache est anti gonadotrope  (  bloque les sécrétions hypophysaires de LH et FSH ) , décongestionne le petit bassin

Elle à donc ses indications dans les syndromes prémenstruels ( en association avec l’huile d’onagre )

? en rhumatologie, ses propriétés anti-inflammatoires la rendent efficace dans les pathologies comme la polyarthrite rhumatoïde

? dans les scléroses en plaques, elle protège la gaine de myéline

? dans les pathologies cardiovasculaires, les propriétés des prostaglandines PgE.1 confèrent à l’huile de bourrache un intérêt certain

? Pour les parties aériennes

? dans les pathologies infectieuses, la bourrache soigne la toux, les bronchites, la grippe

Elle fait partie de la tisane des cinq fleurs du Dr Valnet

? en gynécologie, de par son action anti-aldostérone , en freinant les minéralo-corticoïdes , elle trouve son indication dans les œdèmes prémenstruels

Comment la prendre ?

? l’huile se présente sous forme de capsules à 500 mg,  pour éviter l’oxydation des acides gras polyinsaturés

1 à 3 capsules par jour

? ses parties aériennes se prennent sous forme d’infusion qu’il faut filtrer pour éliminer les poils de la plante, de teinture mère, d’extrait fluide, de gélules de poudre ou d’extrait sec

Précautions d’emploi

Les alcaloides pyrrholizidiniques, sont potentiellement toxiques ( hépato toxicité et cancérigènes ) , mais l’intoxication aigué ne s’est jamais vue chez l’homme

Par précaution, ne pas dépasser 2 tasses d’infusion par jour, et prendre 15 jours par mois

Pour la teinture mère, prendre de manière discontinue

A éviter chez la femme enceinte ou allaitante ( pour les sommités fleuries )

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook


Warning: Use of undefined constant cat - assumed 'cat' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 18

Warning: Use of undefined constant p - assumed 'p' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 20