Busserole

Arctostaphylos uva ursi

Ericaceae

Le ‘ raisin d’ours’ est un petit arbuste à tiges rampantes et couchées, à feuilles vert foncé , ovales et persistantes, ce qui lui à valu le surnom de petit buis

Les fleurs sont blanches en forme de clochette

Les fruits sont des baies rouges vifs, semblables à celles de l’airelle, et au gout farineux, peu agréable

La plante pousse sur les massifs montagneux, mais aussi dans les zones humides, les landes, les prairies, les broussailles

Les parties utilisées sont les feuilles

La busserole est utilisée depuis le XVII ° siècle pour traiter les pathologies urinaires

Principes actifs

Les principaux composants sont des hétérosides phénoliques, comme l’arbutine ou arbutoside ( 6 à 10 % ) . C’est un puissant antiseptique et anti-inflammatoire urinaire, et intestinal, actif sur les colibacilles, les staphylocoques, les entérocoques, le proteus mirabilis,  mais aussi les candida albicans

Dans l’organisme, l’arbutoside est métabolisée en hydroquinone, qui est un puissant antiseptique . Il est à noter que cette activité ne se manifeste que si l’urine est alcaline ( ph 8 )

La plante contient de plus des tanins galliques et catéchiques ( 10%), des flavonoïdes, et la picéoside, également antibactérienne

Indications thérapeutiques


? Les états inflammatoires et douloureux des voies urinaires et de la vessie

La busserole est un anti-infectieux urinaire, indiquée :

–           dans les cystites, infectieuses ou à urines claires, la prévention des cystites récidivantes, les urétrites, les prostatites

elle soulage rapidement les brulures urinaires

–         Lors des coliques néphrétiques, en complément du traitement antispasmodique, elle réduit l’inflammation du tractus urinaire , prévient les risques infectieux et augmente la diurèse

? les diarrhées infectieuses

? les incontinences urinaires par atonie

Comment la prendre ?

En infusion de feuilles ( 3 à 4 tasses par jour )

En teinture mère, en extrait fluide, en EPS, en gélules de poudre de plante ou d’extrait sec

Pour potentialiser l’effet de la busserole, il faut alcaliniser les urines : consommer des eaux minérales alcalines ( Vichy, Hépar, Saint-Yorre ), 1 litre par jour minimum, ou administrer du bicarbonate de soude

Eviter la prise conjointe de substances acidifiant les urines ( médicaments, légumes, fruits acides, Vit C )

Faire des cures limitées ( 10 jours par mois )

La busserole complète parfaitement  les autres plantes antiseptiques urinaires ou diurétiques, la canneberge, la bruyère, l’orthosiphon

Contre-indications : Femme enceinte, allaitement

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook


Warning: Use of undefined constant cat - assumed 'cat' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 18

Warning: Use of undefined constant p - assumed 'p' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/blogphytoth/www/wp-content/themes/devart.1.0.1/devart/footer.php on line 20