Lavande



Lavandula officinalis

Lamiaceae

Sous arbrisseau vivace, haut de 15 à 70 cm, que l’on trouve autour de la méditerranée , où elle pousse sur des sols caillouteux et très ensoleillés

Les fleurs bleues dégagent une odeur caractéristique. Elles sont cueillies en été le matin, séchées et distillées afin d’extraire l’huile essentielle

Il existe différentes variétés de lavande, qui poussent à des altitudes variables .

Parmi les 35 espèces ,4 sont surtout utilisées :

–   Lavandula officinalis ou angustifolia ou vera ou lavande vraie

C’est la meilleure des lavandes pour la qualité de son huile essentielle, et à l’état sauvage se trouve surtout en Provence, et se cultive entre 1000 et 2000 m. A mesure que l’on descend vers la mer, son parfum devient moins fin et délicat

–    Lavandula latifolia ou spica ou lavande aspic , à l’odeur plus camphrée

–   Lavandula stoechas, qui pousse sur des terrains siliceux

–   Lavandula hybrida ou Lavandin, hybride entre angustifolia et aspic, aux vertus thérapeutiques moindres, mais sa fleur est plus productive en huile essentielle que la lavande vraie

La lavande est traditionnellement utilisée pour parfumer le linge, comme insecticide répulsif, ainsi que pour ses vertus cicatrisantes et antiseptiques

Principes actifs

Ils sont présents dans l’huile essentielle, donc la composition varie selon les espèces

Lavandula officinalis est riche en linalol ( 40%) , alcool terpénique, et en acétate de linalyle ( 44%) son ester , d’où ses propriétés antispasmodique, calmante, sédative, cicatrisante, régénératrice cutanée, antalgique, antimicrobienne et antiseptique , hypotensive

Lavandula spica est moins riche en linalol ( 30 %) mais contient du camphre ( 10%) et un oxyde terpénique, le 1,8 cinéole : elle à des propriétés anti-infectieuses plus marquées, antivirale, antifongique, expectorante, anti catarrhale, et surtout un pouvoir cicatrisant et antalgique exceptionnel

Lavandula stoechas contient des cétones ( 70 à 80 %) ,du camphre,  d’où ses propriétés mucolytiques ++ et anti-inflammatoires

Lavandin ou lavandula clone super à la composition proche de l’angustifollia, mais 2 à 3 fois moins cher, est antispasmodique, calmante et surtout décontracturante musculaire

Indications thérapeutiques

Les propriétés sympatholytiques  ( surtout alpha ) et parasympatholytiques

expliquent son action sédative et antispasmodique remarquable sur :

–  Le système cardiovasculaire : palpitations, hypertension artérielle, c’est un tonicardiaque

–   Le système digestif :  très active sur tous les spasmes, augmente les sécrétions gastriques, est cholérétique, efficace dans les migraines digestives

–    Le système cutané : infections cutanées, plaies, brulures ++, mycoses, acné, piqures d’insectes ( Lavandula aspic est remarquable , à utiliser pur et à répéter souvent )

–   Le systéme nerveux : angoisses , troubles du sommeil ,nervosité, névrites

–   Les infections ORL ( otites ), pulmonaires, génito-urinaires , intestinales

–    En rhumatologie : dans toutes les douleurs névralgiques  et les contractures musculaires ++

Comment la prendre ?

En infusion, en Teinture Mère, en gélules de poudre de plante

En Huile essentielle, seule la lavande vraie est utilisé par voie interne

Pour les autres, trop riches en camphre, seul est conseillé l’usage externe

Précautions d’emploi

Possibilité de quelques réactions allergiques cutanées

Lavandula stoechas est neurotoxique et abortive

Lavandula aspic et hybrida sont déconseillées les 3  premiers mois de la grossesse

Suivez moi sur Twitter...
... ou sur ma page pro Facebook